•  

    lentre deux cries,

    cri de naissance ,linossance ,fait raisonner avec puissance,
    l inconnu de la vie devant moi,
    j usquau jour de ma fin,proche;converti en
    cri de desespoire.a reconaitre la vrais
    nature innevitable de l existance.
    reel soleil,realite divine,nature de
    coleur brillantes ,bruyante,enchentente.
    soulage les deux passage des portailles;ver linconnu;
    voyer ,entender,senter,toucher,viver se que vous
    chercher ,le temps que c est bien fait
    son de meche avec la pierre angulaire que nous sommes,
    a chacun son occupation dans cette belle symphonie
    perpetuelle.le temps d un eclat de lueur,dans la luminositer
    d une reponse a l equation rechercher,pourtant si evidante.
    l enfant pleure naturellement,l homme se meurt denaturer.
    l enfant nais avec une foi innocente,
    l homme meur en la cherchant.
    l hommage que vous porter a ce que vous venerer,
    est a la hauteur de votre partipation comme grain de sable
    sur une plage doree ,au ciel de miel ,relier par une illusion,
    d une eau a reflet miroiter, que de profondeurs d abiss innatendu.
    ramer sur le bateau donner par l existance d une sinergie
    creer par les deux fait,de naitre et mourir,aprecier la vie.
    l existance vous en conjure , car le voyage ce ferra d une liberter
    structurer naturellement dune variation fluctuant,uni pour cause ;
    l individualiste dans l union pour creer une structure
    paradisiaque dans un duel sans fin sachant que l exorde que nous somme
    dans l’oraison donne une beauter d expression commune,de vouloir etre,
    sans péroraison entre creation et creature,les vibration emanant du verbe ,dans une base
    irearchique et de varience tonalitaire qui nous anime,le verbe est la volonter qui emerge d un
    shemat creatif a creation ...exprimon eterniter humblement,car lexistance nous ratifi quand on est
    participant ,dans un tous par nous pour tous.

     

    pardoner fautes orthog.


  • Commentaires

    1
    Mercredi 6 Mai à 05:44

    noir sur blanc

    entre les ligne

    droite a gauche

    de haut en bas

    point virgule

    jargon de class

    pincer a faire chier

    papier mat ou brillant

    l accent sur le point

    ou bien sur le i

    fin boucler d une histoire

    sachant que vous etes l ecrivain

    placer les mots dans l orde

    de votre histoire

    car une signature a la fin

    est le resultat de tous ce que

    vous faite d avoir ce livre

    au pages vierges

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :